Camille Labchuk

Executive Director, Animal Justice / Directrice générale, Animal Justice

Camille Labchuk is a Canadian animal rights lawyer and executive director of Animal Justice—Canada’s only animal law advocacy organization. Animal Justice works to promote tough new animal protection legislation, enforce laws already on the books, and fights legal cases in courtrooms. Camille’s work includes defending the rights of animal advocates, intervening in Canadian court cases to enhance animals’ legal interests, filing false advertising complaints against companies making misleading humane claims, documenting Canada’s commercial seal slaughter, exposing hidden suffering on farms, and combatting trophy hunting, circuses, zoos, aquariums, shark finning, puppy mills, and more. Camille is a frequent lecturer on animal law topics, a regular contributor to Canadian newspapers and news websites, and her work has been featured in countless media stories.

Camille is a former board member of Mercy for Animals Canada, which investigates conditions on factory farms and promotes compassionate food choices. Before becoming a lawyer, Camille managed communications for Humane Society International/Canada and acted as press secretary to the leader of Canada’s Green Party. This past academic year, Camille studied at Harvard University in Cambridge, Massachusetts as an affiliate in the Nieman Foundation for journalism.

Camille Labchuk est une avocate spécialisée en droit des animaux et directrice générale d’Animal Justice — le seul organisme à vocation juridique de défense des animaux. Animal Justice s’attache à promouvoir une nouvelle législation stricte de protection des animaux, à faire respecter les lois existantes en la matière, et à défendre les dossiers juridiques s’y rapportant devant les tribunaux. Le travail de Camille comprend la défense des droits des protecteurs des animaux, l’intervention dans les dossiers des tribunaux canadiens pour défendre les intérêts juridiques des animaux, le dépôt de plaintes pour publicité trompeuse contre des entreprises qui font des déclarations trompeuses en matière d’animaux, documentation sur le massacre des phoques à des fins commerciales, divulgation de la souffrance cachée des animaux de fermes et lutte contre les trophées de chasse, les cirques, les zoos, les aquariums, l’ablation des nageoires de requins et les usines à chiots, notamment. Camille présente fréquemment des conférences sur la législation en matière d’animaux et contribue régulièrement aux journaux et sites Web canadiens. Son travail a été fréquemment cité dans quantité de dossiers médiatiques.

Camille a été membre du conseil d’administration de Mercy for Animals Canada, organisme qui enquête sur l’élevage industriel et fait la promotion de choix alimentaires animés par le respect des animaux. Avant de devenir avocate, Camille a été responsable des communications pour Humane Society International/Canada et a agi à titre d’attachée de presse du leader du Parti vert du Canada. Au cours de la dernière année scolaire, Camille a étudié à l’université Harvard, à Cambridge, au Massachusetts, à titre d’affiliée de la Nieman Foundation for journalism.